Vivre en français c'est déjà résister, rejetons le tout-anglais de la finance !

JACK LANG PROMOTEUR DES ECHANGES FRANCO-ARABES

... OU CHEVAL DE TROIE DU TOUT-GLOBISH ?

L'institut du monde arabe (I.M.A.) présidé par le toujours jeune Jack Lang, promeut le dialogue franco-arabe à sa manière: sur le toit-terrasse de l'institut parisien (mais que seraient les bobos parisiens sans les « terrasses » ?) se tient un « Summer Club » qui, à partir d'un « rooftop ambiancé » offrira des « brunches » et des vendredis « Classic only ». On s'y dandinera aussi sur le « dance floor » en écoutant du « drill » et de la « world music ». Avec, précise-t-on des mélanges de musique arabe et de « sons français » (on gage que les paroles n'auront que faire de la langue ringarde de Barbara ou de Léo Ferré...).

Où est la promotion de la langue et de la culture arabes là-dedans ?

Où est le respect du français, "langue de la République" au titre de la Constitution ?

Circonstance aggravante si l'on veut bien se souvenir que Lang fut ministre de l'Education nationale ?Où est le respect de la loi Toubon, qui fait du français la "langue de la communication" en France ?

Où est le respect du public francophone de Paris, qu'il vienne de France ou des pays étrangers attachés à la francophonie ?


Assez de ces minables politiciens moins intraitables que non-retraitables qui confondent culture et obséquiosité à l'égard de l'Empire anglo-saxon et des couches privilégiées hexagonales qui s'en sont les complaisants relais !
Quelle étrange stupidité de classe et de caste que de prétendre célébrer la "diversité" culturelle mondiale en privilégiant le globish moche et tarabiscoté du capitalisme et du consumérisme globalitaires !
Et merci au "Parisien", qui répercute complaisamment ces "infos" 1 en forme de pub gratuite (?) pour l'IMA sans énoncer la moindre critique à leur sujet. On suggérera donc au Parisien, anciennement "libéré" de se rebaptiser bien vite « Colonizécheunn' toudèy » !


Actualités

Récentes